Le 08/11/2014 notre fils REMI âgé de 14 ans, a commencé à tousser en permanence et a donc été déscolarisé.

Après visite chez le généraliste, il a été placé sous cortisone et sous antibiotique. La semaine suivante changement d’antibiotique, après 3 semaines un autre généraliste nous a envoyé aux urgences ( radio des poumons, 1 heure d’aide respiratoire), sans succés.

En suivant visite chez un allergologue qui nous fait louer une machine portative d’aide respiratoire pendant une semaine. Sans résultat, elle nous envoie en urgence chez un pneumologue ( analyses de sang, scanner des bronches) pas de résultats et tant mieux.

Visite chez un autre pneumologue, puis revisite chez un généraliste avec notre fils qui tousse en permanence et souffre en plus de longs maux de tête.

Nous sommes le 05/01/2015, il nous envoie en urgence chez un ORL et nous conseille en cas ou celui-ci ne trouverait rien de l’hospitalier et de faire des examens plus poussés sous anesthésie générale.

L’ORL lui a passé une caméra dans le nez sa,s rien trouver d’anormal.

Nous sommes le 08/01/2015, avant de l’hospitaliser je regarde sur internet s’il n’y a pas d’autres alternatives. Je lis un article sur les magnétiseurs et cherche dans notre département.

Je lis un témoignage sur une toux chronique soignée par Mr BLANDIGNERES et prends immédiatement contact avec lui. Il préconise trois séances rapprochées. Le landemain de la 1 ére, REMI toussait beaucoup moins et a pu retourner à l’école. A la fin de la 3 éme il ne toussait plus que 2 à 3 fois par minutes et n’avait plus mal à la tête. Nous avons convenu d’une 4éme séance. Au beau milieu de celle-ci notre fils a arrêté de tousser et n’a plus toussé depuis.

Cela fait maintenant 3 semaines, il a reprit le sport la semaine dernière sans tousser. J’ajouterais qu’en plus les discussions qu’il a eu avec mon fils lui ont redonné confiance en lui. Remi a retrouvé une vitalité qu’il n’avait pas eu depuis longtemps.

J’ai tendance à ne pas croire en grand chose. Pour moi seuls les résultats comptent et là ils y étaient.

Merci

Patrick – Pollestres – 66